Master archéologie – Première année

Les master archéologie comprend une Option Recherche et une Option Professionnalisante dont la première année est un tronc commun ; la deuxième année se distingue pour l’Option Recherche par la rédaction d’un mémoire de recherche, pour l’Option Professionnalisante par un stage professionnel donnant lieu à la rédaction d’un mémoire de stage.

(Nota : seuls les enseignements spécifiques à l’archéologie sont fournis ci-dessous).

1MHA6 : La construction du discours archéologique. Penser les sociétés.

2h CM + 2h TD par semaine [L. BOURGEOIS, C. HANUSSE]

Évaluation : 100% contrôle continu.

Le CM proposera, d’une part, un certain nombre d’outils méthodologiques, en particulier ceux qui seront nécessaire à la réalisation du mémoire (organisation de la rédaction, usage et conception des documents cartographiques, usage critique de la documentation) et, d’autre part, une approche historiographique et épistémologique de l’archéologie, à travers les principaux concepts qui ont marqué la discipline au cours des cinquante dernières années (processualisme, postprocessualisme, analyse logiciste, ethnoarchéologie, etc.).

TD : études de cas. Dans le cadre des TD, des aspects particuliers sont traités sous forme de dossiers thématiques présentés par les étudiants.

Évaluation : contrôle continu.

1MHA7 : Représentation des objets archéologiques

12h TD répartis en 4 séances de 3 heures [TD : J.-C. FOSSEY, CRAHAM]

Évaluation : contrôle continu sous forme d’exercices pratiques

Programme : acquisition des normes et des techniques du dessin, y compris en DAO, et des principes de la photographie des objets archéologiques.

1MHA9 : Séminaire spécialisé

Suivi du séminaire du CRAHAM, qui se tient en règle générale le vendredi après-midi de 14 à 17 h. Voir l’actualité dans l’onglet Séminaires et manifestations de ce blog.

1MHA10 : Élaboration d’un dossier de recherche

Élaboration d’un dossier de recherche composé de 35-50 pages (env. 120 000 à 150 000 caractères espaces compris + les corpus et les annexes) concernant le sujet défini avec le directeur de recherches, dès le début du semestre 1. Ce travail met en évidence la bibliographie, l’historiographie, les sources et les pistes d’un mémoire de recherches de master 2.

Évaluation : 100% contrôle terminal (écrit et oral : présentation du dossier de recherche devant un jury de deux enseignants-chercheurs, parfois accompagnés d’un expert extérieur).

La note minimale de 10 au mémoire est requise pour valider le master 1.

1MHA11 : Préparation du projet profesionnel

Le stage doit être effectué l’année N-1, soit durant l’été précédent l’entrée en M1, avant la reprise des cours de semestre 1 (début septembre).

L’étudiant doit trouver le stage lui-même (mais voir les actualités de ce blog). Le stage est effectué dans le cadre d’une convention passée entre l’UFR Humanités et Sciences sociales et l’employeur (saisie de la convention de stage en ligne application STAR M1).

Évaluation : Rapport de stage noté (date de remise du rapport fixée en début de semestre).

1MHA12 : Histoire et actualités des politiques culturelles

24h CM et TD associés – enseignement décomposé en deux séquences

Évaluation : Contrôle continu (100% de la note) : écrit et/ou oral.

M.1PA12A – L’État, le patrimoine et les politiques culturelles en France [[B. MARPEAU, A. TRESPEUCH]

Cette séquence de cours vise à introduire les étudiants aux notions de patrimoine et de culture et retrace l’histoire des politiques culturelles et de protection du patrimoine historique et artistique en France.

M.1PA12B – Les institutions du patrimoine et de l’archéologie [C. HANUSSE]

Cette partie de l’UE dresse un panorama des institutions patrimoniales dans la France d’aujourd’hui, en s’attachant à définir le poids respectif des services centraux et déconcentrés de l’État et des établissements publics que celui-ci contrôle. D’autre part, il s’agit de comprendre l’articulation de ces différents échelons de contrôle étatique avec des collectivités territoriales, dont le rôle s’est fortement accru depuis 1982. La législation de l’archéologie, des Monuments historiques et des associations sera particulièrement approfondie.

L’ensemble ne constitue pas un cours de droit administratif : il s’agit surtout, pour des étudiants appelés à agir dans ce milieu professionnel, de mieux connaître les institutions et les acteurs du patrimoine dans leurs activités quotidiennes ainsi que la nature des concours qu’ils sont susceptibles de préparer.


Claire Hanusse

Maître de conférences en histoire et archéologie médiévale. Habilité à diriger des recherches

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search