Licence – 2e année – parcours Archéologie

(Nota : seuls les enseignements spécifiques à l’archéologie sont fournis ci-dessous).

Voir le Guide des études en licence

Premier semestre

2HIA41 – Initiation à l’archéologie médiévale
2h CM et 2h TD par semaine [Luc Bourgeois, Claire Hanusse].

Programme du CM : Fortifications et résidences des élites au Moyen Âge.
Ce cours sera consacré au château médiéval, un type d’architecture qui nous semble familier mais sous une forme fortement réinventée par l’imaginaire contemporain. Les sites fortifiés et les résidences des élites seront analysées depuis les réalisations de l’Antiquité tardive jusqu’aux bouleversements qu’entraina la mise en œuvre de l’artillerie à poudre à la fin du Moyen Âge. L’ensemble de la hiérarchie des sites sera également aborde, des immenses enceintes urbaines aux modestes habitats de la petite aristocratie. Ce panorama fournira l’occasion d’acquérir un vocabulaire de base pour décrire les différentes composantes architecturales. Il s’achèvera par une évocation de la vie quotidienne au château, à travers le mobilier que livre l’archéologie.

Programme des TD : De la villa au village : archéologie du peuplement et de l’habitat au Moyen Âge.
À partir d’exemples français et européens, nous montrerons ce que l’archéologie a apporté à la connaissance des habitats sur toute la durée du Moyen Âge. Plusieurs thèmes seront traités comme celui de la répartition des habitats (réseaux, hiérarchie, organisation territoriale …), topographie des lieux habités, structures et équipements villageois.

Évaluation : Contrôle continu (50% de la note finale) : exposé ou dossier ; contrôle terminal (50% de la note finale) : écrit de 2h / Deuxième session : écrit de 2h (100% de la note finale).

2HIA51 – Archéologie des pratiques religieuses et funéraires, des Gaulois à la période moderne
2h CM + 2h TD par semaine [CM : Cécile Allinne, Luc Bourgeois et Claire Hanusse ; TD : Luc Bourgeois, Claire Hanusse et Anne-Sophie Vigot].

Programme : Les vestiges matériels que l’archéologie fournit en grand nombre permettent de s’interroger sur la conception des pratiques religieuses et funéraires. À travers des exemples principalement issus du territoire français actuel, cette unité d’enseignement abordera l’architecture religieuse de l’Âge du fer à la période moderne, en fournissant le vocabulaire descriptif nécessaire à son étude et en retraçant la pratique des différents cultes dans ces espaces. L’évolution des coutumes funéraires permettra d’envisager à travers deux millénaires l’état de nos connaissances sur l’homme (anthropologie physique), sur les rituels mis en œuvre et sur la place des espaces funéraires dans l’organisation du territoire.

Évaluation : contrôle continu (50% de la note finale) : écrit et/ou oral – contrôle terminal (50% de la note finale) : écrit de 2h / Deuxième session : écrit de 2h (100% de la note finale).

Second semestre

M.2HIA81 – Archéologie antique

2h CM + 2h TD par semaine [CM : Cécile Allinne ; TD : Grégory Schütz].
Programme du CM : La ville antique et ses composantes (IIe s. av. J.-C. / fin du IIIe s. ap. J.-C.), des modèles classiques aux adaptations locales.
Ce cours d’initiation à l’archéologie antique est centré sur la question de la diffusion de la culture et des modes de vie grecs et romains en Méditerranée occidentale (VIIe s. av. J.-C./ IIIe s. ap. J.-C.). La démarche prend appui avant tout sur la documentation archéologique (vestiges en élévation ou enfouis, décors, mobiliers, traces conservées dans les parcellaires actuels, etc.), à même de refléter à la fois l’appropriation d’un modèle de société et de cadres de vie nouveaux, et la conservation de traits culturels anciens, ou l’interprétation particulière des modèles proposés. Les séances seront orientées sur l’étude des relations sociales et économiques tissées entre les populations autochtones, les Grecs et les Romains, autorisant une réflexion sur les notions d’acculturation et de métissage. Le cadre d’étude privilégié de ces mutations sera la Gaule et l’Italie, mais les cas de la Péninsule ibérique, de la Germanie, de la Bretagne, ainsi que des provinces orientales fourniront un support d’exemples complémentaires.

Programme du TD : Cadres de vie et organisation des campagnes (IIe s. av. J.-C. / fin du IIIe s. ap. J.-C.). Ces séances adoptent la même démarche que le cours de 2215H1, appliquée à une thématique différente. Les séances seront orientées sur l’étude des relations sociales et économiques tissées entre les populations autochtones, les Grecs et les Romains, autorisant une réflexion sur les notions d’acculturation et de métissage. Le cadre d’étude privilégié de ces mutations sera la Gaule et l’Italie, mais les cas de la Péninsule ibérique, de la Germanie, de la Bretagne, ainsi que des provinces orientales fourniront un support d’exemples complémentaires.

Évaluation : Contrôle continu (50% de la note finale) : écrit et/ou oral – Contrôle terminal (50% de la note finale) : écrit de 3h. Deuxième session écrit de 3h (100% de la note finale).

2HIA10 – Stage de laboratoire et post-fouille

2h TD par semaine + stage professionnalisant filé de 24h [TD : Claire Hanusse]

Programme : Méthodes de traitement des données archéologiques  Les TD ont pour objectif d’approfondir les connaissances sur les méthodes de l’archéologie, notamment celles liées à l’enregistrement et au traitement des données de fouilles : élaboration des analyses stratigraphiques, des chronologies relatives et absolues ; principes de l’inventaire et du traitement des mobiliers. À travers le stage professionnalisant, à travers le traitement post-fouille des données archéologiques : lavage, inventaire du mobilier (description, remplissage et saisie des fiches), dessin de mobilier et initiation au dessin assisté par ordinateur (DAO). Le stage s’effectuera, sur le mobilier archéologique issu des chantiers dirigés par les membres du CRAHAM ou traités dans les locaux du CRAHAM, ou auprès de professionnels appartenant à des organismes archéologiques partenaires Service Régional de l’archéologie, département du Calvados, Inrap, bureau d’études Evéha, etc.

Évaluation : Contrôle continu (50 % de la note finale) : écrit et/ou oral – Contrôle terminal (50% de la note finale) : rapport de stage / Deuxième session : écrit de 2h (100%.de la note finale).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search