L’archéologie au Centre Michel de Boüard-Craham (UMR 6273)

Le Centre Michel de Boüard, Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales est une Unité Mixte de Recherche (Université/CNRS) localisée à l’Université de Caen Normandie. Son fondateur éponyme, Michel de Boüard (1909-1989), fut le rénovateur de l’archéologie médiévale en France. Il fonda le Centre de recherches archéologiques médiévales (Cram, devenu Centre Michel de Boüard – Craham) en 1954/1955, dans le souci de rassembler des chercheurs issus de différents domaines, historiens, archéologues de terrain et spécialistes de l’archéométrie.

D’abord principalement tourné vers l’archéologie, le laboratoire s’est ouvert progressivement aux historiens du Moyen Âge, puis de l’Antiquité. Il a intégré en 2008 le Centre de recherche sur l’Antiquité et les Mythes (Cerlam – EA 966) rassemblant des historiens et des spécialistes de langues et de littératures grecque et latine.

Le Centre Michel de Boüard-Craham (UMR 6273) rassemble aujourd’hui quelque 150 chercheurs, enseignants-chercheurs (archéologues, historiens, latinistes et hellénistes), ITA/BIATSS, doctorants et membres associés autour trois thèmes dont deux abritent des archéologues :
– Thème 1 – « Migrations, diasporas, conquêtes, identités de l’Antiquité au début de l’époque moderne »,
– Thème 2 – « Culture matérielle, réseaux économiques et sociaux : productions, usages et représentations ».
Ceux-ci participent également aux actions des deux axes transversaux :
A – « Érudition et numérique (production de données, exploration de corpus) »,
B – « Les mondes normands dans l’Europe médiévale. »

L’UMR est active dans le domaine des opérations archéologiques de terrain : fortifications, village déserté, églises et nécropoles, structures de production artisanales antiques et médiévales, etc.

Elle abrite un ensemble de services exceptionnel pour une unité de recherche en SHS : un laboratoire de paléoanthropologie ; un laboratoire d’archéométrie-céramologie, doté d’un matériel de caractérisation de haut niveau ; un laboratoire de numismatique ; un service d’archéomatique ; un service d’édition et de communication, un service de dessin-cartographie ; une bibliothèque de recherche spécialisée en archéologie et en histoire du Moyen Âge et de collections importantes (ostéologie et numismatique).

Les archéologues du Craham s’impliquent fortement dans le domaine des humanités numériques en collaboration avec la MRSH de Caen (base de données numismatique Nummus, projets du RIN Normandie CORNUM, etc.), et participe au consorsium MASA.

En matière de valorisation de l’archéologie, l’UMR assure l’édition scientifique d’Archéologie médiévale (CNRS Éditions), la collection des « Publications du Craham » et les colloques européens « Château Gaillard » (Presses universitaires de Caen). Elle est le siège de la Société d’archéologie médiévale, moderne et contemporaine.

Le Centre Michel de Boüard a étendu ses partenariats avec les acteurs régionaux et nationaux de l’archéologie (conventions avec l’INRAP, les services régionaux de l’archéologie de Bretagne et de Normandie, le Service d’archéologie du Calvados, le Cabinet des médailles de la Bibliothèque nationale de France, la ville de Caen) et, de manière ponctuelle, avec des acteurs privés de l’archéologie. Les archéologues du laboratoire ont également développé des liens étroits dans différents pays (Belgique, Grande-Bretagne, Italie, Japon, Pologne, Russie, Scandinavie, etc.).

Citer cet article : Luc Bourgeois, "L’archéologie au Centre Michel de Boüard-Craham (UMR 6273)," in L'Archéologie à l'université de Caen, 26/07/2019, https://archeocaen.hypotheses.org/11.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search